FEMMES, JE VOUS FEMEN (HOMMES, JE VOUS MÉCÈNE)

12 Jan

Les fées féales, fêlées s’affalent.
Sorcières en flammes, fumées fœtales.
Furies liftées, de fard s’affublent,
Actrices factices, icônes s’affirment.

Ni coniques, nikoniques, tycoons d’un soir,
D’un œuf gonflées effeuillent leurs perles.

Fardeau fléal en fers déferle.
Elles ferment leur rêve, frêles et flouées.
Féminité, finalité, fatalité, fertilité
enferment nos Femmes en fief filial.
CQFD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :